Eglise catholique - Diocèse de Cambrai - Cathocambrai.com

Jésus chez les forains

Comme chez Zachée, Jésus s'invite là où on ne l'attend pas ! Ce vendredi matin c'est sur un manège d'auto-tamponneuse que nous l'avons chanté et célébré pour démarrer le neuvaine de Ste Maxellende.

Une messe de semaine ordinaire ? Pas vraiment puisque se déroulant sur un manège d’auto-tamponneuse «  chez Fabien », avec des forains et des circassiens, quelques paroissiens, avec Sainte Maxellende patronne de Caudry et Notre Dame des Forains.

Une messe ordinaire simple et belle, hautes en couleurs  (celle de la caisse qui a servi aussi de sacristie !) mais extraordinaire pour ceux qui n’en ont que 10 par an sur leurs manèges dans les Hauts de France.

L’Aumônier les a citées : Landrecies, Béthune, Lille, Cambrai, Bertry pour les villes les plus connues et Caudry est d’autant plus importante qu’elle est la dernière de la saison.  

L’abbé Hervé célèbre l’Eucharistie, une trentaine de personnes chantent et prient avec lui pour les défunts forains partis depuis un an, pour Bernard ancien adjoint aux fêtes de la ville de Caudry qui tenait particulièrement à cette fête Sainte Maxellende.

 

L’autel est aussi l’image des deux mondes qui se croisent st s’unissent le temps d’une Eucharistie : un manège, un cirque, une roulotte, une auto-tamponneuse, une bougie, un calice, la statue de Ste Maxellende, une relique.

La prière universelle se fait à deux voix mais l’union, le partage des difficultés des uns et des autres est présenté d’un même cœur au Christ !

 

Le geste de paix échangé est vrai et fraternel et il est alors normal de poursuivre cette convivialité autour d’un verre de l’amitié pour conclure la matinée.

Article publié par Dorothée QUENNESSON • Publié Vendredi 10 novembre 2017 - 13h24 • 63 visites

Haut de page