Eglise catholique - Diocèse de Cambrai - Cathocambrai.com

7 ans à Caudry, merci Ignace !

Depuis 2011, il assurait la charge de curé avec le Père Hervé sur Ste Maxellende et les environs; prêtre Fidei Donum très apprécié, la basilique de Caudry était comble ce dimanche 02 septembre pour le remercier.

Une chorale paroissiale, des musiciens, une église comble, de nombreux prêtres et diacres, des photographes....De nombreux éléments qui font dire que c'est jour de fête dans la Basilique !

 

Beaucoup de fidèles du doyenné ce matin à Caudry pour remercier l'abbé Ignace du temps passé avec eux; une messe pleine d'émotions mais aussi un bilan positif des deux côtés pour ses 7 ans passés à cheminer ensemble pour la gloire de Dieu !

 

" Je ne sais pas quoi dire " annonce-t-il pour démarrer son homélie, -étonnant- semble chuchoter l'assemblée  !

Ce n'est pas le genre à parler de lui, même si l'heure est au bilan alors il parle de ceux qui sont devant lui, ceux qui l'ont accueilli et reçu les bras ouverts quand il est arrivé en 2011 au départ pour une année !

Grâce aux fidèles il a découvert une région, ses us et coutumes, ses richesses et ses difficultés, ses engouements locaux, ses pélerinages. Il s'est investi dans un doyenné, parcorant des centaines de kilomètres pour aller d'un lieu à un autre. Il a aimé un diocèse, de toutes les ordinations, les messes chrismales, les évènements diocésains

( D'ailleurs quand il reçoit l'album photo de ces 7 ans passés chez nous, il apprécie de voir sur la page de couverture "ses deux pasteurs" Mgr Garnier et Mgr Dollman).

 

De son côté, il nous a partagé l'amour de son pays, fait découvrir sa culture, de la danse à la gastronomie ! Des paroissiens y sont même allés et revenus avec l'envie d'aider le village d'Ignace en y créant une école (digne de ce nom). Une association est née et compte bien aller poser la première pierre rapidement à Zinvié.

 

Des liens nous unissent désormais au Bénin, le marque page distribué en souvenir de son passage le dit bien " je vous attends au Bénin", l'aéroport n'est qu'à un quart d'heure de ma paroisse s'empresse t-il d'ajouter !

 

De nombreux mercis prolongent un peu l'Eucharistie, son rêve d'aller en Terre Sainte a été réalisé par les nombreux dons ! " C'est un miracle d'avoir pu me rendre là-bas, je rends grâce chaque jour de ce cadeau qui ancre en moi davantage la Parole de Dieu"

 

En conclusion: MERCI     de ce que vous êtes

                                         de ce que vous faites

                                         pour moi et pour l'Eglise

 

 

 

Article publié par Dorothée QUENNESSON • Publié Dimanche 02 septembre 2018 - 21h24 • 740 visites

Haut de page