Messe de Noël avec les enfants

Une messe de la Nativité à 18h00 pour donner la possibilité aux familles avec enfants de pouvoir participer à cette belle fête !

Une basilique trop petite, c'est assez rare pour le signaler ! De nombreuses familles avec beaucoup d''enfants, trois voire quatre générations présentes pour fêter Noël et rendre grâce avec les enfants du caté avec la crèche vivante !

Sous la houlette des catéchistes, une équipe de bergers, d'anges, se rendent à Bethléem pour saluer Celui qui vient de naître; l'étable acccueille tous ceux qui le veulent petits et grands, pauvres et riches, indigents, malades ou bien portants. Encore aujourd'hui tous nous sommes les bienvenus dans cette étable.

Chacun peut lui confier les joies et les peines de cette année vécue au centre d'une crise sanitaire mondiale !

Nos familles sont proches de celle que l 'on nous présente ce soir ! Les difficultés n'ont pas épargnées Marie et Joseph et la naisance de leur fils dans cette étable n'était pas non plus ce qu'ils avaient prévus. Mais la confiance qu'ils ont tous deux, en Dieu leur permet de vite effacer les problèmes et d'avancer .....Notre route pareille à celle de la Sainte famille n'est pas toujours droite ! Il nous faut faire des détours, de nouvelles rencontres, partager, grandir pour parvenir à avancer peu à peu vers Celui qui vient de naître !

L'abbé Maurice nous le dit dans son mot d'accueil " la société de consommation a fait du Père Noël le personnage principal du 25 décembre" et pourtant ce n'est pas pour lui qu'on se rassemble en cette basilique. Nous venons ce soir adorer un bébé couché dans une mangeoire, cet être fragile qui est né dans une étable, personne n'ayant voulu accueillir ses parents. 

Dans ce petit enfant, que le ciel envoie, dans cet enfant qui répand la joie, chacune de nos familles se reconnaît. Une naissance est source de joie, de grand bonheur pourtant nous pensons aux enfants qui naîtront ce soir, malade ou handicapé, ceux qui naîtront dans un pays en guerre, dans un pays où la famine existe, dans un pays où les libertés sont menacées....

L'homélie est remplacée par le "texte des 4 bougies", l'une se nomme PAIX, la deuxième AMOUR, la troisième FOI et la dernière ESPERANCE. C'est grâce à cette dernière qui rallume les trois autres qui s'étaient éteintes que nous pouvons croire en un avenir meilleur, plus fraternel, charitable et pacifique. 

Que cette joie de Noël ne nous quitte jamais et nous aide à passer les épreuves que nous rencontrerons dans l'année qui vient !

Article publié par Dorothée QUENNESSON • Publié le Mercredi 29 décembre 2021 • 226 visites

keyboard_arrow_up