11 NOVEMBRE: n'oublions jamais !

C'est avec les anciens combattants que nous avons démarré la journée du 11 novembre. Se souvenir pour ne pas oublier que nous sommes libres et français grâce aux sacrifices de milliers d'hommes et de femmes, des victimes civiles et militaires !

Une centaine de personnes seulement pour faire mémoire du 11 novembre, de l 'armistie 14-18, quel dommage ! La basilique fait vide mais ceux qui sont là savent pourquoi: du conseil municipal aux anciens combattants, des prêtres aux choristes, des fidèles au servant d'autel, tous souhaitent honorer la mémoire des soldats morts pendant la première guerre mondiale. 

L'abbé Bernard nous rappelle l'importance de la paix dans son homélie, celle-ci est fragile alors il faut à son niveau, dans sa famille, son quartier, son lieu de travail oeuvrer pour la paix. 

" On évoque aujourd'hui ceux qui ont donné leur vie pour la France, leur sacrifice est un cri pour la paix. Notre rassemblement est un signe pour eux, ils sont morts pour qu'on soit libre et heureux, plus qu'ils ne l'ont été eux-mêmes. Ecoutons leurs voix monter des momuments, des champs de bataille qui nous disent " plus jamais cela". Mais la mémoire est courte, la violence ronge sans cesse le coeur de l'homme. Construire la paix est donc l'affaire de tous " si tu veux la paix, agis pour la justice" c'est ce que nous dit la première lecture :"hommes le Seigneur t'a fait savoir ce qui est bien - la miséricorde et la justice- " 

A l'image de Saint Martin qui a donné une partie de son manteau pour couvrir un pauvre mendiant, à l'image de Sainte Maxellende qui s'occupait des pauvres, soyons miséricordieux et artisans de paix.

Les guerres en Ukraine, au Yémen, en Afrique où les terroristes frappent constamment, nous rappellent que nous ne sommes pas à l'abri, et tout peut basculer si nous ne prenons pas garde ! Prions pour ceux qui nous gouvernent, ceux qui détiennent l'arme nucléaire, ceux qui combattent chaque jour pour leur pays.

La meilleure arme contre toutes les guerres reste le chapelet,

apprenons aux jeunes générations à l'utiliser !

Article publié par Dorothée QUENNESSON • Publié le Vendredi 11 novembre 2022 • 726 visites

keyboard_arrow_up