Saint Eloi enneigé

C'est à Béthencourt qu'a eu lieu cette année la messe de St Eloi présidée par Mr Dollmann, notre évêque !

Ce dimanche 03 décembre, les paroissiens de la paroisse Ste Maxellende accueille leur évêque Mgr Dollmann, pour une messe avec les agriculteurs. Chaque année ces derniers demandent la messe en l'honneur de leur Saint Patron Eloi. Patron des orfèvres, des forgerons, des métallurgistes, des agriculteurs, il est à l'honneur chaque 1er décembre. Une centaine de personnes a répondu à l'appel du milieu agricole, la chorale est au complet, la célébration peut démarrer pour un temps de prière pour et avec Saint Eloi !

Au cours de la messe une procession apporte à l'autel des fruits et légumes cultivés dans le secteur : pommes, endives, betteraves, choux, carottes, oeufs, butternuts, outils agricoles... La prière universelle permet de ne pas oublier ceux qui peinent et qui pleurent d'avoir tout perdu lors des inondations, ceux qui sont en difficulté, nous prions aussi pour nos familles, les élus, la France, le monde.

Mgr Dollmann rappelle dans son homélie que même dans un monde qui va mal, dans une société qui prône des lois contre les débuts ou fin de vie assez difficiles à comprendre, les chrétiens que nous sommes doivent réagir. Dieu est Père et créateur, nous redit Isaïe dans la première lecture, ceux qui travaillent la terre et prennent soin des animaux sont des protecteurs de cette création. Bien que les techniques nouvelles tendent à nous faire croire que l'Homme peut tout maîtriser, la nature et les catastrophes naturelles actuelles nous rappellent que les destructions de l'homme ont provoqué ce qui nous arrive aujourd'hui (arrachage des haies, suppression des arbres, construction en zones autrefois inondables !)

"Cultivateurs, éleveurs, prenez soin de cette création, donnée par Dieu le Père" nous demande Mgr Dollmann. Issu aussi du milieu agricole en Alsace, il connaît les tenants et les aboutissants des politiques agricoles et le progrès peut parfois menacer la création, la vie !

En ce premier dimanche de l'Avent, la bénédiction finale est solennelle. Après cette dernière Mgr Dollmann se dirige avec l'abbé Jean-Claude et les servants d'autel vers la sortie pour une bénédiction de tracteurs. Dame Nature a choisi ce moment pour faire tomber la neige ! Beau spectacle, pour l'abbé Jean-Claude de Madagascar qui n'a jamais vu de flocons !

Les tracteurs mais surtout leurs propriétaires sont bénis dans le vent, le froid et la neige mais quel beau moment de foi et de ferveur populaire. 

Article publié par Dorothée QUENNESSON • Publié le Dimanche 03 décembre 2023 • 624 visites

keyboard_arrow_up