Eglise catholique - Diocèse de Cambrai - Cathocambrai.com

Fête de l'Assomption

-Messe de l'Assomption- 15 août 2017 à 11h célébrée par les abbés Hervé Le Minez et Chistian Sanon (Burkina-Faso) et le diacre Patrick Fleury à la basilique Sainte Maxellende -Bénédiction des pèlerins en partance pour Lourdes

 

« Vaincre le mal avec Marie »

 

" Nous fêtons la victoire de l'humanité qui à travers la vierge Marie est une victoire sur le mal " Père C. Sanon

 

« Aujourd'hui s'est ouverte la porte du paradis. Marie est entrée dans la gloire de Dieu.

Exultez dans le ciel tous les anges ! »

 

 

           

L'abbé H. Le Minez et le diacre P. Fleury HLM et PF 150817 Max   

               Comme aime à nous le rappeler l'abbé H. Le Minez dans son mot d'accueil, le 15 août est pour tous les catholiques du monde entier la fête en l'honneur de la montée au ciel de la vierge Marie transfigurée auprès de Jésus, son fils, dans la gloire...

Messe dite en union de prière avec les pèlerins s’apprêtant à partir à Lourdes ainsi qu'avec les burkinabés en deuil depuis l'attentat commit mercredi dernier à Ouagadougou au Burkina-Faso ; pays d'où vient le prêtre Christian Sanon.

« De ton peuple rassemblé, Seigneur, Prends pitié. » (Cf. Chant)

 

              Père C. Sanon articule son homélie autour de trois grandes questions :

- Que fêtons-nous aujourd'hui quinze août ?

- Quels messages nous révèlent les textes sacrés de ce jour ?

- Et, que devons nous faire ?icone ND icone ND  

 

C'est avec un souci d'exactitude qu'il nous explique longuement le sens des écritures.

« Nous fêtons la victoire de l'humanité qui à travers la vierge Marie est une victoire sur le mal… Le péché originel de Eve a été renversé par cette victoire de la vierge Marie, l'unique créature qui a pu vivre dans le monde sans aucun péché... Désormais nous avons une mère au ciel sur laquelle nous pouvons compter pour remporter sans cesse la victoire contre le mal. » : nous dit l'abbé avant de nous livrer les messages des textes sacrés à travers les signes et les symboles.

 

« ...Un grand signe apparut dans le ciel : une femme... »

(Ap de st Jn 11,19a;1-6a.10ab)

 

Dans le passage de l'Apocalypse « Le premier signe venant du ciel est celui de la vierge Marie donnant naissance à Jésus, symbole de la vie et du salut de l'humanité et de l’Église en prière retirée du monde pour vaincre les persécutions... Le dragon est le symbole de l'incarnation du mal qui nous tente sans cesse... Le chiffre Dix est le chiffre de l'imparfait ce qui nous indique que le pouvoir du dragon n'est pas invincible. Ce texte nous signale que le combat est engagé entre l'humanité symbolisé par cette femme la vierge Marie et ses enfants bénis contre Satan et ses suppôts… » : nous expose-t-il.

 

Puis vient la question finale « Et nous que devons nous faire dans tout cela ? ». Il y répond sans équivoque :

«  La solennité de l'Assomption est pour nous l'occasion : d'en finir avec tout ce qui autour et en nous détruit et banalise la vie, de lutter pour combattre le mal. »

Le passage de l'évangile de saint Luc (1,39-56) nous montre de la Reine la vierge Marie, ses dons d'écoute à la parole de Dieu et d'attention à l'autre ainsi que sa charité fraternelle. Qualité sur laquelle Père Sanon met l'accent « Charité qui doit nous pousser à sortir de notre égoïsme pour aller vers les autres et surtout vers ceux qui en ont le plus besoin et ainsi partager la joie avec nos frères et sœurs. »

« Je suis la servante du Seigneur, qu'il me soit fait selon ta parole. » (Lc 1,38)

 

 

« Vierge Sainte, Dieu t'a choisi depuis toute éternité pour nous offrir son fils bien-aimé. » (Cf. chant)

Assemblée de fidèles pour la fête de l'Assomption assemblee 150817Max  

 

L'abbé revient aussi sur l'importance du rôle de la femme. Ainsi, il demande aux femmes catholiques de se ranger au côté de la vierge Marie pour lutter contre le mal qui détruit la vie… Les femmes sont les gardiennes de l'humanité et la foi de Marie doit être un modèle pour nourrir notre propre foi. « Marie est toujours auprès de tous ceux qui souffrent... ». « L'église nous précède dans tous nos combats de la vie et soyons convaincus qu'un jour avec Saint Paul que le mal et la mort seront définitivement vaincus. » (Co15,20-27a) poursuit-il avant de terminer par ce conseil :

« Restez accroché dans cette eucharistie à la vierge Marie pour être avec elle vainqueur du mal... »

 

Chorale chorale  

« Venez, approchons nous de la table du Christ. » (Cf. Chant)

 

              Jour de fête et de joie, les intentions de prières sont adressées aux pèlerins du monde entier pour les merveilles que la vierge Marie a accomplies pour nous, pour les malades et ceux qui les accompagnent, pour toutes les communautés religieuses sous le patronage de Notre Dame de l'Assomption, pour les femmes qui attendent un enfant et pour les victimes de l'attentat au Burkina-Faso...

 

« Sur la terre, fait briller Seigneur ton amour » (Cf. chant)

Pèlerins en partance pour Lourdes avec les abbés H. Le Minez, C. Sanon et le diacre P. Fleury pelerins et pretres 150817  

              

 

            Après la bénédiction finale par le Père H. Le Minez, s'ajoute celle donnée aux pèlerins de la paroisse sainte Maxellende qui vont rejoindre le sanctuaire marial de Lourdes en fin de semaine pour le pèlerinage diocésain. Parmi les pèlerins, nous retrouvons Père C. Sanon qui entonna, avant l'Ave Maria final, avec Père H. Le Minez un beau chant à la vierge Marie en burkinabé « Maria Senou ».

 

« Ave, Ave, Ave maria... »

 

 

 

 

 

* Fête de l'Assomption datant du 1er novembre 1950 instaurée par le Pape Pie XII…

 

A lire sur le Père Sanonhttps://ste-maxellende.cathocambrai.com/rencontre-avec-pere-sanon-burkina-faso.html

Article publié par Muriel Marin/ Paroisse sainte Maxellende • Publié Mercredi 16 août 2017 • 77 visites

Haut de page