Accueil de l'abbé Félicien

Tout juste cinquantenaire et originaire du Burundi, il est arrivé dans le diocèse en novembre 2021 au sanctuaire de Schoënstatt à Thun St Martin. Il a été nommé par Mgr Dollmann pour être curé solidaire du doyenné du Cateau Cambrésis et résidera à Caudry.

Rassemblés dans la basilique de Caudry, celle-ci impressionne par son nombre de places vides ! Quel dommage, nous sommes une centaine seulement pour accueillir l'abbé Félicien qui arrive dans notre doyenné. 

Les malades sont évidemment excusés, quelques uns sont à la veillée-jeunes à Valenciennes dans le cadre du St Cordon mais où sont les autres ? La messe débute avec le chant " sois béni notre Père, par tous tes enfants" le chant de rassemblement du synode provincial de 2015... Les paroles sont toujours d'actualité et la mélodie est belle.

C'est le doyen Bernard qui préside le début de la messe puis l'abbé Félicien prendra le relais après son homélie. Une membre de l'EAP  de Caudry s'adresse au nom de tous à l'assemblée et au nouveau venu. Elle présente brièvement l'abbé Félicien et lui souhaite d'être heureux chez nous.

Les textes du jour sont connus : Moïse, le veau d'or et la miséricorde de Dieu pour son peuple pour la première lecture, la seconde est de St Paul, persécuteur puis converti ayant bénéficié lui aussi du pardon de Dieu; l'Evangile du Fils prodigue est connu de tous. 

Dans son homélie, le nouvel arrivé nous invite à nous poser la question " que savons nous de la miséricorde de Dieu ? " Elle est visible et perceptible dans chacun des textes d'aujourd'hui et nous la percevons-nous dans nos vies ? A quel fils de l'Evangile nous identifions-nous ? Le Père pardonne au cadet, entend les plaintes de l'aîné mais ne lui en veut pas. Tous deux bénéficient de la miséricorde du Père. Celle-ci est aussi pour nous, il nous suffit d'une démarche, d'un signe, d'un premier pas et elle est là. Dieu nous tend les bras, il nous cherche sans cesse comme la brebis égarée parmi les 100 du troupeau. Revenons à Lui, vers Lui et acceptons son infinie miséricorde !

La messe se poursuit par le credo et une prière universelle. Le temps de l'Eucharistie invite les autres prêtres à se placer autour de l'autel. Les ordonnés, prêtres et diacres font ainsi corps autour de Celui qui nous rassemble. Le Notre Père est chanté pour rappeler ce soir de fête. 

La messe se termine par un chant à Marie puis une invitation au pot de l'amitié. 

L'abbé Henri Claude prend la parole pour regretter lui aussi les grands espaces vides et propose que la prochaine fois nous remplissions nos voitures; que le co-voiturage permette à ceux qui ne peuvent plus conduire de participer aussi à ces belles célébrations. La mission de chacun de nous, prêtres et diacres spécifie-t-il ne peut se faire sans vous. Vous devez nous aider à accueillir et évangéliser. 

Michel, diacre prend aussi la parole pour inviter à la soirée du 04 octobre qui sera la session de rentrée du doyenné autour de la mission justement et avec le responsable diocésain de celle-ci. 

Bonne arrivée au Père Félicien, nous lui souhaitons un fructueux ministère à nos côtés !

Article publié par Dorothée QUENNESSON • Publié le Samedi 10 septembre 2022 • 136 visites

keyboard_arrow_up