Caudry fête Sainte MAXELLENDE

Comme chaque année, le dimanche qui suit le 13 novembre, la paroisse Ste Maxellende après une neuvaine animée dans les différents clochers, fête sa patronne dans une basilique comble !

C'est Dominique Marten, qui cette année fut prédicateur de ce dimanche de fête.

Ste Maxellende 13 Ste Maxellende 13     STE MAX 2018 18 STE MAX 2018 18  

Le matin, à la messe il commente les textes du jour. Aux vêpres, il explique les béatitudes. Dans la première lecture tirée du livre de Daniel, il nous rassure sur le fait que l'Apocalypse n'est pas un livre catastrophe mais un cri d'espérance pour relever la foi. D'ailleurs apocalypse signifie révélation en grec !

"Dieu dévoile à son peuple qu'à travers les épreuves, ils gagneront un combat. Les détresses décrites ne datent pas de l'époque de Daniel. Aujourd'hui la misère existe aussi : on parle de migrants, de SDF"....Les situations de détresse et de pauvreté ne manquent pas c'est pourquoi le Pape François a instauré une journée mondiale des pauvres ( c'est la 2ème année), elle correspond chez nous au dimanche du Secours Catholique. Ce dernier essaie au mieux de gérer les situations d'urgence et de détresse que rencontrent de nombreuses familles.

Dominique nous rappelle ensuite que Dieu ne veut que notre bonheur, ce temps est à notre porte, à notre portée, il suffit de le saisir ! L'Evangile le dit : " Royaume et règne de Dieu, tout ira comme Dieu le veut". Dieu veut épouser l'humanité, il veut que nous portions son nom, que nous entrions dans sa famille.

En célébrant Sainte Maxellende aujourd'hui, qui a donné sa vie pour le Christ, regardons le chemin qu'elle nous montre. Celui d'un engagement, celui d'une marche, d'un pélerinage commencé, elle désire que comme elle nous nous mettions en marche vers la Sainteté et c'est aussi le souhait du pape François dans son exhortation "Gaudete et Exultate"

La messe s'est poursuivie par une prière universelle tournée d'une part vers l'exemple de la vie de Ste Maxellende et d'autre part en union avec un monde en souffrance. C'est ainsi que nous avons prié pour les malades, les malvoyants, les personnes pour qui le pardon est difficile voire impossible, pour les victimes de meurtriers, des attentats notamment la caudrésienne Aurélie Chatelain.

L'eucharistie préparée et animée par les membres de la confrérie Ste Maxellende fut recueillie. Comme chaque année, l'abbé Jacques Maurage, responsable du mouvement Voir Ensemble était présent avec une trentaine de personnes malvoyantes qui apprécient se retrouver autour de leur sainte préférée.

La procession jusqu'à la chapelle rue Locarno s'est faite avec l'aide des scouts qui ont porté la statue. 

A 16h00, une partie des fidèles s'est retrouvée, malgré le froid à cette même chapelle pour une procession et des chants jusqu'à l'église. Les abbés Evariste, André, Marc et Pierre-Germain s'étaient joints au groupe pour de nouveau rendre grâce, et honorer celle qui est patronne et modèle pour les caudrésiens et ceux qui l'ont été.

Par l'exemple de sa courte vie, Sainte Maxellende a su toucher celles et ceux qui acceptent de connaître son histoire et qui se laissent entraîner sur le chemin de la conversion, du pardon, de la vérité comme ce fut le cas pour Harduin son meurtrier !

 

Article publié par Dorothée QUENNESSON • Publié Lundi 19 novembre 2018 • 200 visites

keyboard_arrow_up