Merci Hervé, bonne route vers le Burkina Faso !

Une messe unique pour tout le doyenné pour rendre grâce des 10 ans passés à la tête du doyenné du Cateau-Cambrésis !

Un dimanche matin qui a vu se rassembler de nombreux prêtres et diacres et paroissiens du doyenné pour fêter le choix du doyen l'abbé Hervé de partir comme prêtre "fidei donum" pour 3 ans au Burkina Faso ! Il sera d'ailleurs le seul diocésain dans ce cas.

En effet 17 prêtres sont fidei donum dans notre diocèse, ils sont en majorité d'origine africaine mais peu de prêtres blancs sont à l'étranger ! Le père Hervé aime à rappeler que déjà en 1990 quand il est parti 3 ans pour Bobo Dioulasso certaines personnes n'avaient pas compris ce choix " pourquoi partir alors qu'il manque de prêtres en France" ? L'évêque de l'époque Mgr Delaporte avait alors répondu " Ce n'est pas parce qu'on est pauvre (manque de prêtres) qu'on ne peut pas partager !"

C'est aussi sa réponse aujourd'hui à ceux qui s'inquiètent de son départ dans un pays où l'insécurité règne plus qu'en 1990 ! Dans son homélie il redit son amour de l'universel, des échanges avec ses confrères africains, le bonheur qu'il a eu de les recevoir en France, d'échanger par la suite, de retourner chaque année au Burkina Faso, de connaître aussi le Bénin, le Togo.

La présence du Père Gustave, vicaire général de Dapaong en dit long sur son implication entre nos deux diocèses. Il redit son bonheur d'avoir été prêtre à Cambrai, Douai, St Amand puis Caudry. Un signe qui le voulait à Caudry est sans doute le blason au pied de la châsse de Sainte Maxellende; ce blason écrit en breton sans doute le seul dans le diocèse et qui dit " DOUE ARAOK" ce qui signifie Dieu d'abord !

La messe est animée par une chorale de doyenné, instruments et choristes intensifient les temps de chants et de prières, une chorale qui s'essaie même lors du chant à Marie au dialecte burkinabé le Dioula !

Après l'Eucharistie, les membres de l'EAP prennent la parole pour remercier Hervé de son investissement, sa joie de vivre, son implication dans tous les services et mouvements, son amour du scoutisme, de Sainte Maxellende..... D'ailleurs beaucoup de points communs entre saint Hervé et Sainte Maxellende nous redisent que sa nomination il y a 10 ans à Caudry était un clin de Dieu !

On lui offre une tablette qui pourra l'aider à rester en contact avec nous. Le reste des dons reçus lui sera sans doute utile pour s'acheter une voiture à Dedougou !

La messe s'achève par des mercis, et le dévoilement de la plaque commémorative posée au fond de l'église qui reprend les noms de tous les doyens de Caudry depuis la révolution !

Un pot de l'amitié invite les fidèles à poursuivre leurs échanges à la maison paroissiale. Bonne route Hervé, envoie-nous des couleurs, des rythmes de l'église africaine jeune de 120 ans, pour redynamiser un peu la nôtre !

 

Article publié par Dorothée QUENNESSON • Publié le Lundi 30 août 2021 • 1338 visites

keyboard_arrow_up