Eglise catholique - Diocèse de Cambrai - Cathocambrai.com

Quel témoignage de foi !

Le mardi 9 avril 2013, Soeur Marie Simon Pierre, devant une assistance de plus de 300 personnes, a apporté le témoignage de sa guérison de la maladie de Parkinson par l'intermédiaire du Bienheureux Jean Paul II.

 

 

*** Vous pouvez visionner l'intégralité du témoignage de soeur Marie Simon Pierre en cliquant ici ***

 

 

 

Elle arrive discrètement dans la basilique, et salue ceux et celles qu'elle croise.

 

Elle voit les derniers détails techniques avec Patrick pendant que la basilique se remplit peu à peu...

 

Il est 20h, l'abbé Le Minez puis Myriam la présente, derrière eux défile la vidéo de la béatification de Jean Paul II... On y voit Soeur Marie Simon Pierre s'avancer vers le pape Benoit XVI et recevoir de ses mains le reliquaire qui contient le sang de Jean Paul II. Le silence qui règne dans l'église dise bien l'émotion qui bouscule chacun d'entre nous comme si nous y étions... 

 

Soeur Marie Simon Pierre arrive au micro, elle lit son témoignage, l'émotion est encore là, elle revit sa guérison ...

Derrière elle sur le grand écran défilent des images qui ont marquées sa vie de malade puis de guérie ! Son écriture du 02 juin est difficilement lisible, le lendemain 03 juin elle ressent un besoin d'écrire et là les symptômes de la maladie ont disparu, et elle écrit avec bonheur ! Durant la journée les autres signes de l'avancée de la maladie de Parkinson disparaissent eux aussi ... Le 07 juin le neurologue ne peut expliquer toutes ses disparitions inattendues !

 

Elle redit que les prières et la neuvaine de ses soeurs des maternités catholiques de France et du Sénégal adressée à Jean Paul II pour sa guérison n'étaient pas "pour sa petite personne" mais pour la guérison d'une infirmière, d'une religieuse au service de la famille, au service des enfants surtout des plus faibles des plus vulnérables. Elle est convaincue d'être guérie pour pouvoir poursuivre ce qu'elle a toujours aimé faire, accompagner, aider, soigner les familles dans l'attente d'une naissance, celles dont le bébé naît différent, celles qui ne peuvent en avoir... Elle a conscience d'avoir pu renaître mais n'a rien changé, elle a redécouvert l'Adoration et l'Eucharistie qu'elle vit pour ceux et celles qui souffrent et le 02 de chaque mois elle rend grâce pour sa guérison. 

 

Après son témoignage, pas de questions... Soeur Marie Simon Pierre préfère rencontrer chacun de ceux et celles qui souhaitent lui parler de la maladie, lui déposer une intention de prières. A chacun elle remet une image du Bienheureux Jean Paul II.

 

Qu'il est bon d'entendre ce genre de témoignage, de croire qu'aujourd'hui encore les guérisons sont possibles, que les saints et saintes priés avec foi peuvent nous aider. Zélie et Louis MARTIN en sont un autre exemple. En ce temps de crise de la famille, en ce temps d'épreuve pour ceux qui croient encore à LA FAMILLE, n'hésitons pas à nous tourner vers ceux qui sont un modèle et qui grâce à leur amour ont pu traverser les difficultés de la maladie, du deuil et de l'absence.

 

 

*** Vous pouvez visionner l'intégralité du témoignage de soeur Marie Simon Pierre en cliquant ici ***

 

 

 

Article publié par Dorothée QUENNESSON • Publié Jeudi 11 avril 2013 • 4071 visites

Haut de page