Eglise catholique - Diocèse de Cambrai - Cathocambrai.com

La tête dans les étoiles

Sortie des collégiens du Cateau Cambrésis à Liesse et Laon

LA TÊTE DANS LES ÉTOILES....
 

Lundi 19 octobre, départ au petit matin pour notre Sortie Collégiens du doyenné du Cateau Cambrésis qui a lieu tous les ans à la même époque. Le bus est plein, les yeux encore ensommeillés. Direction Liesse et Laon...


Quand nous sommes arrivés à Notre Dame de Liesse, nous avons eu 2 surprises !
La première est la taille minuscule de cette Basilique... coupée en deux par un jubé qui nous sépare du chœur. Le guide explique que ce Jubé quasi unique en France servait autrefois à proclamer l’Évangile et que les paroissiens n'avaient pas accès au-delà.

Nous avons fait un peu d'histoire pour nous transporter à l'époque des 3 valeureux chevaliers partis défendre le tombeau du Christ et faits prisonniers, de la princesse Ismérie envoyée pour les convertir à l'Islam grâce à son charme et qui pour finir devient chrétienne après l'intervention miraculeuse d'une statue de la Vierge et de son enfant.

Et là, 2ème surprise : la Sainte Vierge et l'enfant Jésus sont noirs, sculptés dans un bois d'ébène... La patronne du Diocèse de Soissons a beaucoup de similitude avec Notre Dame du St Cordon : elle est présentée avec un beau manteau et fait le tour de la ville deux fois par an avec de nombreux pèlerins qui viennent la prier pour obtenir la joie (d'où le nom de Liesse) et la promesse d'un enfant.

Puis au cours de notre célébration, nous avons prié pour toutes nos familles...
« la célébration, c'était un bon moment ensemble » ; « l'histoire des 3 chevaliers était bien racontée, en plus on a pu voir les petites scènes » ; « j'ai aimé la célébration car on a prié »


Après un court pique nique, départ pour la Cathédrale de Laon. Une petite marche pour la digestion, et là.... Whaouuuu !!! une immense et belle dame tout droit sortie de cette colline était là  devant nous avec toute son histoire et ses 5 tours impressionnantes, comme une couronne posée sur la ville.


Bien sûr, escalader les 210 marches pour atteindre le haut de l'une d'elle n'est pas aisé mais cela vaut le coup... surtout pour la majorité d'entre nous qui n'est jamais montée dans les hauteurs d'une cathédrale. A la descente, à mi-chemin, on a découvert les tribunes où sont stockées les statues usées par le temps : des gargouilles, une clé de voûte, ainsi que beaucoup d'animaux, comme les 16 boeufs qui ornent les tours ouest. Connaissez-vous la légende ?  Lors de la construction de la cathédrale, un bœuf attelé, chargé d'amener des matériaux, s'écroula exténué. Mystérieusement il fut remplacé par un autre bœuf qui termina la tâche puis disparut de façon tout aussi bizarre.

« J'ai aimé voir les gargouilles de tout près » ; « c'est rigolo quand ça tournait » ; « quel sport avec les escaliers étroits ! » ; « quand j'ai vu la hauteur, j'ai voulu faire un saut en parachute !! »

 

Après les hauteurs, grâce aux guides, place à la visite de la Cathédrale avec ses voûtes majestueuses, ses vitraux d'origine, l'histoire de l'icône de la Sainte Face devant qui nous avons pu nous recueillir et la découverte d'une véritable "salle aux trésors".... C'était juste magique !! Dans le conservatoire d'art sacré, on a admiré de nombreuses reliques de Saints, des vêtements liturgiques brodés au fil d'or, des calices, ostensoirs, ou crosse de suisse.... Des trésors du temps passé.

« Le monsieur du conservatoire, on avait envie de l'écouter car chaque objet a une histoire » ; « ça brillait de partout ! » ; « il y avait plein d'objets précieux ».

 

Nous sommes repartis ressourcés, emplis de spiritualité et d'amour au cœur pour ces grands bâtisseurs. Mais aussi avec une réflexion personnelle à écrire dans notre livret : « Comment moi aussi, je peux être une pierre vivante pour notre Eglise ? »


« J'ai vraiment appris plein de trucs » ; « merci pour cette journée » ; « j'ai aimé l'ambiance qu'il y avait » « je n'ai rien à dire car c'était super bien. Merci pour cette journée »

«  Je reviendrai l'année prochaine aux sorties collégiens ».

Article publié par Caté • Publié Jeudi 22 octobre 2015 • 994 visites

Haut de page